Les noeuds de pêche par Laurent LAFFLY

Le noeud est un élément indissociable du pêcheur et évidemment du pêcheur à la mouche. Il y plusieurs types de noeuds et toute personne se trouvant au bord de l'eau devra en connaître un certain nombre. Il y a les noeuds pour fixer la mouche au bas de ligne, celui qui sert à raccorder les brins de nylon, cet autre pour fixer la soie au bas de ligne et une collection de boucles et fixations particulières dont je ne pourrais pas vous fournir une liste exhaustive mais à défaut vous montrer ceux que j'utilise le plus et les raisons pour lesquelles j'ai fait ce choix. Sur internet et en librairie, vous trouverez des documents plus complets que vous pourrez consulter afin de devenir des experts en la matière...

1/ Raccorder les brins d'un bas de ligne

Le bas de ligne est un élément très important pour le pêcheur à la mouche, il devra être adapté au type de pêche pratiquée : séche, noyée, streamer, mer, ... et on trouve sur le marché diverses possibilités. Le bas de ligne tout prêt en queue de rat, le bas de ligne à noeud (consultez l'article de ce site pour avoir des propositions de bas de ligne d'après les modèles des champions); mais dans tous les cas il vous faudra effectuer un raccord entre deux brins de monofilament. pour cela, voici quelques noeuds qui feront l'affaire.

Le noeud Baril (Blood knot)
Utilisé pour raccorder deux fils de pêche de diamètre assez similaires (30 et 25 centième , ou 20 et 16 centième par exemple) Il est solide et si vous prenez la précaution de bien tendre les brins au serrage, vous pourrez couper l'excédent très près du noeud afin de ne pas être gênés lors du passage du fil dans les anneaux de la canne en cas de très longs bas de lignes.
Pour effectuer le noeud Baril, procédez de la manière suivante :

1- Torsadez l'un des brins autour de l'axe formé par l'autre bout de fil nylon en ramenant l'extrémité au niveau du début de la boucle.
2- Procédez de la même façon avec l'autre morceau de nylon en ramenant l'extrémité à l'opposé de la précédente.
3- Avant la phase finale, vous devez avoir un ensemble constitué de deux morceaux de fil torsadés en sens opposés et dont les extrémités se croisent dans une boucle à l'opposé.
4- Tirez doucement sur les brins en maintenant fermement les nylons de part et d'autre de la boucle, votre noeud Baril est terminé, vous n'avez plus qu'à couper les excédents.

Le noeud de pêcheur (Uni-Knot).
Ce noeud est appelé noeud de pêcheur double (2 boucles), triple (trois boucles) etc. La version qui est montrée ci-dessous comprend 5 boucles, je considère qu'il est préférable de faire un minimum de 3 boucles pour ce noeud qui est très simple à réaliser et qui raccorde très bien des fils de même diamètre ou de diamètres sensiblement identiques.

Pour réaliser le noeud de pêcheur, procédez de la manière suivante :
1- Faites une boucle avec l'un des brins de nylon.
2- Torsadez ce fil à l'intérieur de la boucle.
3- Tirez sur le noeud que vous venez de réaliser. Vous obtenez un noeud coulant sur le brin de nylon ayant servi d'axe au montage.
4- Procédez de la même manière avec l'autre brin.
5- Tirez de part et d'autre des brins de nylons pour finir ce noeud qui sera très solide. Coupez les excédents et pêchez tranquilles.

Le noeud de chirurgien (Surgeon's knot).
C'est le noeud que je préfère pour raccorder des fils de diamètres différents et qui se réalise avec une très grande facilité. Au delà de 25 centièmes je préfère les noeuds de pêcheur ou baril, mais même sur des fils très fins il est résistant et discret.

Set de plumes de coq Indio

Pour réaliser ce noeud indispensable, prenez les deux extrémités de nylon que vous souhaitez attacher entre elles et placez les parallélement (1). Faite une boucle avec les deux fils ensembles (2) répétez l'opération une seconde fois (3) et tirez fortement sur les deux extrémités (4). Vous venez de faire le noeud de chirurgien qui vous servira un nombre incalculable de fois dans votre vie de pêcheur.

2/ Fixer l'hameçon sur la ligne

Ca y est, votre bas de ligne est terminé il vous faut maintenant attacher votre imitation sur la ligne. Selon les modèles vous utiliserz plutôt celui-ci ou celui-là, pensez que les grosses imitations très mobiles n'ont pas les mêmes besoins que les petites mouches séches légères et discrètes. De même, vous ne pourrez pas utiliser certains types de noeuds tout simplement parce que vous ne pourrez pas réaliser certaines boucle ou doubles passages dans un oeillet sur des fils en acier ou des nylons de forts diamètres.

Le noeud du pendu (Hangman's knot)
C'est un noeud très utilisé pour les pêches avec des cuillers, il est également utilisé avec une grande efficacité pour les streamers. Ce noeud est simple à réaliser et l'opération ne prends que quelques secondes pour un pêcheur ayant l'habitude de faire ce noeud. Il existe plusieurs variantes du noeud du pendu, la classique comprends 5 tours de fil.

1- Passez le fil dans l'oeillet de l'hameçon et faites une boucle avec la partie libre.
2- Torsadez le nylon en emprisonnant les deux brins de fil entrant et sortant de l'oeillet.
3- Tirez sur le noeud.
4- Faites glisser la boucle jusqu'à l'oeillet, votre noeud est terminé.

Le noeud Magic Loop (Perfection loop)
C'est le noeud que j'utilise, sur les conseils de Marc Petitjean pour attacher un streamer avec une Magic Head sur mon bas de ligne. Il permet une grande mobilité dans la nage du leurre et accentue encore l'emplitude recherchée avec le Magic Head.

Le noeud demi-baril (Clinch knot)
C'est le noeud que j'utilise le plus souvent en réservoir avec des streamers. Il est rapide à réaliser et ne glisse pas. Pour faire ce noeud, passez le fil dans l'oeillet de l'hameçon, torsadez la boucle libre autour du brin entrant et passez le fil à l'intérieur de la boucle formée par le fil, la torsade et l'oeillet en ressortant à l'intérieur de la seconde boucle formée par l'ensemble. Attention, il est très important de bien passez le fil à l'intérieur de la petite et grande boucle, c'est ce qui lui donne sa solidité. Sinon, le noeud glisse et vous perdrez sûrement l'imitation et le poisson qui l'a engammé.

Le noeud de Turle (Turle knot)
C'est un noeud très simple à réaliser et qui me permet de fixer ma mouche très rapidement, en particulier lors des coups du soir sur la Loue. Ce neoud, contrairement aux apparences est très solide et reste très discret. C'est mon noeud favori pour les petites mouches séches.

1- Passez le fil dans l'oeillet de l'hameçon et faites une boucle avec la partie libre.
2- Tenez l'hameçon et passez le à l'intérieur de la boucle que vous venez de former.
3- Tirez sur le noeud et vérifiez que la boucle se positionne comme sur le schéma.

Le noeud Scaffold (Scaffold knot)
C'est une alternative au noeud du pendu. Il sera particulièrement utile lorsque vous avez besoin d'une grande mobilité de votre imitation, comme les poissons nageurs décrits dans ce site. La boucle formée devant l'oeillet garantit une extraordinaire possibilité de mouvement à votre streamer.

1- Passez le fil dans l'oeillet de l'hameçon et faites une boucle avec la partie libre.
2- Torsadez le nylon autour de la boyucle que vous venez de former.
3- Passez la partie libre à l'intérieur des petites boucles que vous venez de réaliser.
4- Tirez sur la partie libre, votre noeud est terminé.

Le noeud de Turle double (Double Turle knot)
C'est la même chose que le noeud de Turle, mais ici la boucle est doublée. Il est plus résistant et plus sûr que le noeud simple, mais aussi un peu plus complexe à réaliser.

1- Passez le fil dans l'oeillet de l'hameçon et faites une double boucle avec la partie libre.
2- Faites une boucle qui relie les deux brins de la boucle double que vouos venez de former. Passez l'hameçon à l'intérieur des deux boucles principales.
3- Tirez sur le noeud, il est terminé.

Le noeud Palomar (Palomar knot)
Voilà un noeud qui est très résistant et que vous pourrez également utiliser pour fixer votre backing sur le moyeu de votre moulinet en utilisant l'axe de la bobine comme l'oeillet de l'hameçon.

1- Passez une boucle dans l'oeillet de votre hamçon.
2- Faites une boucle en laissant libre la pointe de la grande boucle précédente.
3- passez l'hameçon à l'intérieur de la partie libre de la boucle.
4- Faites glisser la boucle jusqu'à l'oeillet, votre noeud est terminé.

La ligature Snell (Snelling a hook)
C'est le noeud que les marins pêcheurs connaissent bien puisqu'il permet de fixer une grande série d'hameçons sur une ligne. Cependant, il nous intéresse puisqu'il nous permet de fixer un hameçon et éventuellement un autre un peu plus loin. Ce type de noeud pourra donc vous convenir chaque foios que vous souhaitez utiliser un train de mouches dans un même axe.

Pour réaliser ce noeud, passez le fil dans l'oeillet de l'hameçon et faites une boucle. Torsadez la partie libre autour de la hampe en remontant vers l'oeillet et repassez le brin libre dans cet oeillet. Faites passer le brin libre à l'intérieur de la série de boucle que vous venez de former et tirez doucement en prenant garde de ne pas faire de superposition de spires sur la hampe.

3/ Boucles et autres noeuds

Dernier volet de cet article, voici quelques boucles qui vous seront très utiles pour fixer des hameçons en potence, raccorder soie et bas de ligne, etc.

La boucle simple .
C'est le noeud le plus simple à réaliser : version de base à gauche et doublée à droite où on passe deux fois la boucle libre à l'intérieur de la grande boucle. Il est très rapide à réaliser et d'une solidité satisfaisante.

riñonada y colgerada de Pardo Hackle de Coq Indio Acerado

La boucle en huit doublée (Blood Bight knot).
CVoici une version à peine différente de la précédente, dans ce cas, on passe deux fois la boucle autour d'elle même avant de revenir à l'intérieur de la partie extérieure de la boucle précédemment formée. Avec le noeud simple il fallait passer deux fois à l'intérieur de la boucle.

La boucle enchaînée.
Ce sont des jonctions sûres, lors de tensions sur la ligne, ce sont les noeuds qui supportent la plus forte force et cela a pour effet de renforcer les boucles. Vous pouvez utiliser cette technique pour fixer des lignes de nature différente et des fils de diamètres variés. Je m'efforce de faire une boucle assez réduite lorsque j'utilise ce type de raccord entre les lignes car une grande boucle nuit à l'équilibre du bas de ligne.

La boucle Paternoster (Dropper Loop).
C'est une boucle qui permet le montage de mouches supplémentaires sur un bas de ligne, imitations qui seront à angle droit avec la ligne principale.

Le noeud d'arrêt (Float Stop).
C'est le noeud utilisé pour empêcher un indicateur de touche, par exemple, de remonter sur le bas de ligne. En utilisant un fil fluorescent de diamètre important (sans exagération par rapport au corps de ligne), ce simple noeud que vous pourrez graisser pour qu'il soit flottant sera à lui tout seul un très appréciable indicateur. C'est d'ailleurs sur ce principe qu'est proposé le bas de ligne de Christian Sandoz pour la pêche au fil.

En conclusion, je vous recommande de vous familiariser avec les principaux noeuds de pêche, cinq à six pour commencer suffiront largement. Personnellement je suis très satisfait du Noeud de Chirurgien pour raccorder les bas de lignes fins, un Noeud de Pêcheur triple pour mes bas de lignes à noeud. Sur les streamers j'utilise le Demi-Baril et le noeud de Turle sur mes plus petites imitations. Si vous le souhaitez, procurez vous l'ouvrage de Geoffrey Budworth "Noeuds de pêche" qui vous fera découvrir les innombrables possibilités qu'offrent deux morceaux de fil à raccorder entre eux ... Il vous renseignera sur les noeuds spécifiques à la pêche au tout gros en mer et les fixations nécessitant des brins d'acier.

A voir sur le web : Site en anglais consacré aux noeuds de pêche