Les verres polarisants et problèmes de vue par Laurent LAFFLY & Didier MEYER

les verres polarisants

Les vecteurs vibrants d'une lumière naturelle ont toutes les directions dans le plan normal au rayon. Si la lumière naturelle tombe sur un miroir à l'incidence brewstérienne 1, i, telle que tg i = n (n, indice du milieu sur lequel se produit la réflexion), seul est réfléchi le vecteur vibrant normal au plan d'incidence, qui est dit plan de polarisation. La lumière est polarisée... Si cela a un sens pour vous, ne lisez pas la suite de l'article qui se veut vulgarisateur et partez immédiatement à la pêche, sans oublier vos lunettes polarisantes. Par contre si vous souhaitez comprendre le rôle général des verres polarisants et faire le meilleur choix au moment de partir à la pêche, la suite devrait vous aider à mieux comprendre l'intérêt que présente le port de lunettes polarisantes pour la pêche.

Le verre polarisant filtre la lumière et ne laisse passer que les rayons lumineux "utiles" : Le verre polarisant absorbe les ondes lumineuses dans toutes les directions, ne laisse passer que les ondes verticales, il élimine les reflets dus à la réverbération du soleil. Contrairement aux verres teintés traditionnels, qui diminuent l'intensité des reflets parasites, les verres polarisants suppriment ces reflets. Vous ne serez plus gênés par la réverbération : à la surface de l'eau, de la neige, du sable,... sur route détrempée par temps ensoleillé.
De plus, leur extraordinaire confort est apprécié des personnes aux yeux sensibles (après opération de la cataracte, ou de la myopie par exemple).

Protection des rayons directs et indirects (eau, neige, sable,...) par verre polarisant :

C'est donc à juste titre que les pêcheurs ont découverts et adoptés ces verres car non seulement ils peuvent protéger les yeux sensibles mais également donner l'impression que la rivière devient transparente. Plus il y a de soleil et plus l'effet est impressionnant:
Il y a deux familles de verres polarisants chez JMC Mouches de Charette qui est le fabricant de ses lunettes.
1/ Les verres polycarbonates : Ce ne sont pas des verres plastiques mais des verres organiques. Ils sont plus légers que le verre minéral tout en ayant les mêmes qualités de résistance. Dans cette gamme de verre, JMC a développé la gamme:
Polycarbonate Process. Ces verres sont reconnus pour leur qualité optique, leur légèreté, leur solidité et leur luminosité. La coloration pour filtrer la lumière et le traitement polarisant pour supprimer les reflets, en font des verres parfaits. Ils permettent d'être plus efficace et protéger les yeux des agressions naturelles extérieures.
Polycarbonate Watersun. Les nouvelles techniques de traitement des verres a permis de développer des verres rose orangés. Ils sont lumineux et bénéficient d'un traitement de surface spécifique pour une protection maximum. Utilisables pour toutes les pêches en rivière comme en mer quelles que soient les conditions lumineuses. Le traitement de surface donne un aspect de miroir.
Polycarbonate Photocontrol TS. Le verre polarisant photochromique, Photocontrol Total Système, est une véritable révolution dans le monde de la lunette de pêche polarisante. C'est un verre unique au monde car il est le premier verre photochromique, polycarbonate décliné en jaune et gris (baptisé bleu pour la mer avec son écran de silicium) c'est un verre qui est aussi miraculeux en rivière pour les personnes ayant des yeux fragiles. Aujourd'hui Jean-Marc Chignard a adopté pour lui ce verre pour toutes les pêches et pour son confort journalier de lunettes solaires.
2/ Les verres minéraux : Ce sont des verres à base de minéraux. Dans la gamme JMC, ces verres sont photochromiques. Ils changent de teinte en fonction des conditions de luminosité ambiante. Ceci permet d'avoir une polarisation, une protection et un confort maximum à tout moment de la journée.

Choix de couleurs dans la gamme JMC gun (cliquez sur la couleur pour visualiser la lunette)

1/ Il existe différentes teintes qui sont adaptées à des milieux particuliers, des conditions de vue spécifique et également un choix personnel qui suivra une mode ou une sensation de bien-être occulaire. A ce sujet, n'hésitez pas à essayer plusieurs montures et différents verres pour faire le bon choix.
Il existe un site qui propose des petits tests pour connaître votre pathologie :
www.optissimo.fr/site/page.php?lien=M&lien_page=23&id=5 Rubrique testez votre vue
2/ Vous pouvez faire une petite expérience toute simple pour mieux comprendre l'effet de polarisation. Placez vous vers un cadre qui est recouvert d'une surface vitrée et constatez qu'il y a un effet de réverbération. Placez alors un verre polarisant devant votre oeil et constatez la diminution de reflet. Mais en tournant légèrement le verre à droite ou à gauche devant votre oeil, vous pourrez "voir" le reflet s'estomper partiellement au fur et à mesure que vous tournez le verre.
3/ Pour le pêcheur, la lunette est conçue de telle sorte que l'effet de réduction des reflets soit optimisé sur une surface plane placée devant les yeux. La teinte de la lunette n'apporte rien sur le plan de l'élimination des reflets, cependant les couleurs sont choisies selon des critères précis.
Lunettes ou surlunettes ? : Cette question, vous êtes certainement plusieurs à vous la poser. Pour faire simple je dirais que la surlunette n'est utile que pour les possessseurs de lunettes correctrices et c'est sans nul doute la solution la plus économique pour "voir" le poisson. L'inconvénient principal est le poids de l'ensemble lunette / surlunette et dans certaines conditions les systèmes à clips peuvent rayer vos verres de vue. la solution la plus confortable pour les personnes qui ont des problèmes de vue est de faire faire par votre spécialiste un verre correcteur et polarisant mais le coût de l'opération peut être important.
Dans tous les cas, la surlunette permet à des personnes ayant des problèmes de vue de combiner confort et efficacité.

Cette photo montage est réalisée à Goumois (25) un jour de juin avec à gauche une vue normale et à droite la même prise réalisée en plaçant devant l'objectif un verre de ma monture JMC gun Watersun. Il n'y a aucun trucage sur logiciel. A droite on voit apparaître une truite fario zèbrée du Doubs, posée sur le fond alors qu'elle est totalement invisible sans les verres polarisants.

Problèmes de vue lors du montage :
Certaines mouches ou nymphes doivent être montées sur des hameçons de petite taille et la difficulté pour les pêcheurs ayant des problèmes de vue est insurmontable. Ne soyez pas frustrés par votre vue qui baisse ou des yeux imparfait, une très grande partie d'entre nous finira avec des lunettes sur le nez... Cependant, certaines astuces vont vous rendre la vie plus facile.
1/ Un éclairage de qualité : C'est l'élément déterminant pour vos séances de montage car non seulement la lumière permettra à vos yeux de ne pas fatiguer trop vite et vous verrez très bien ce que vous faites.
2/ Une loupe confortable et pratique :

Didier utilise une loupe depuis quelques mois et ses mouches sont très bien réalisées. il est même capable de monter des micro nymphes sur hameçon n°20 avec corps en herl alors que cela lui était impossible sans cet accessoire. Il a choisit la loupe frontale DLX du catalogue Mouches de charette pour les raisons suivantes :
- Deux types de grossissement qui pourront s'ajuster à vos besoins.
- Possibilité de conserver vos verres correcteurs et d'un geste simple grâce à son articulation frontale, vous pouvez la relever ou la redescendre sans difficulté.

Petit truc de Didier :
Lorsque je monte des séries d'imitations ou après un coup du soir lorsque les gobages abondent et me poussent à rester tard sur mon lieu de pêche, il arrive que mes yeux s'irritent et se mettent à larmoyer. Il me suffit alors de me faire une compresse avec de l'eau de bleuet sur un mouchoir pourt fair passer la douleur. ceci est un remède de grand-mère mais il m'a souvent soulagé et si cela peut vous calmer cette irritation, pourquoi hésiter?
j'utilise une eau de bleuet de la société Molinard.