Emergente

Hameçon : B100 n°14 ou 16
Corps : Soie blanche recouverte de bodyglass marron. Deux fibres de plume d'autruche.
Soie de montage : Micro thread marron
Ailes : deux pointes de plumes de cou de coq miel ou roux et CDC marron
Cerclage : Fil de cuivre rond très fin
Thorax : Fly rite et CDC n°8

Le long du corps, on place de part et d'autre une fibre de plume d'autruche noire. Ces fibres sont maintenues par les enroulements du fil de cuivre. Afin d'obtenir une tenue inclinée dans l'eau, il faut enrouler le fil de cuivre sur quelques tours en bas du corps, avant de remonter le long du corps normalement.
Ce modèle imite une mouche dans son dernier stade nymphal, juste avant l'envol. La plume de croupion de canard suggère l'exuvie.
Lorsqu'on pêche avec des mouches de type émergentes sur une rivière comme la Loue, un problème se pose, la pratique de la nymphe étant interdite. Cependant, on considère que c'est bien en mouche sèche que nous pêchons. En effet, l'imitation est à la surface de l'eau et c'est au gobage et non pas à vue que nous ferrons.